Santé

Douleurs bas du ventre

douleur bas du ventre

Le bas du ventre est très sensible au toucher. Il est très possible qu’il y ait des crampes. Elles sont appelées les douleurs pelviennes car elles sont situées dans la zone pelvienne. Les causes des douleurs dans le bas du ventre peuvent être multiples et varient selon les hommes et les femmes. Elles sont beaucoup plus fréquentes chez les femmes et en fonction des causes, la douleur peut être aiguë ou chronique. On se retrouve donc pour vous faire part des différentes causes possibles qui justifieraient les douleurs au bas ventre.

Les douleurs au bas ventre chez la femme 

Pour commencer vous devez savoir de quel organes se compose le bas ventre chez la femme. Il y a l’utérus, les ovaires, la vessie et pour fini le rectum (fin du tube digestif). Plusieurs causes seraient susceptibles de provoquer ces fameuses douleurs au bas ventre. Elles sont parfois très dérangeante au point d’en venir à se plier en deux pour essayer de se soulager.
Les causes sont donc les suivantes:

  1. Si la douleur est localisée au niveau de l’utérus, elle laisse penser à des douleurs liées à une endométriose utérine (adénomyose) ou à de simples douleurs menstruelles. Ici, si il y a des douleurs de règles en association avec des douleurs lors des rapports il est fort probable que ce soit lié à l’endométriose. Il peut aussi y avoir présence d’une inflammation des tissus utérins, c’est l’endométrite.
  2. La salpingite est aussi une des causes qui pourrait amener ces douleurs. C’est une maladie qui était classée comme une infection génitale.
  3. La douleur survient plus précisément au niveau des ovaires ?Il se pourrait qu’il y ait un kyste ou une torsion de ce kyste. Ou alors d’une atteinte au syndrome d’ovaires polykystiquesDe même le phénomène d’ovulation chez la femme peut s’avérer très douloureux.
  4. Elle peut agir aussi sur le niveau urinaire. Des calculs rénaux ou se trouve l’uretère ou une  cystite plus précisément peuvent donner des douleurs au bas ventre. C’est une infection urinaire qui provoque des douleurs et des brûlures au moment d’uriner.
  5. Et enfin pour le rectum on peut parler de maladie inflammatoire chronique de l’intestin, elles surviennent souvent chez les jeunes femmes.  Un autre phénomène tel que l’apparition et la formation de petites poches qui s’infectent vers l’intestin.
  6. Dernière raison, il se peut que ce soit pour causes rhumatologiques.

Douleurs bas du ventre chez l’homme 

Les douleurs au bas du ventre chez l’homme sont moins présentes mais le sont tout de même. Elles sont beaucoup plus faciles à diagnostiquer que celles chez les femmes car la possibilité de raison reste minoritaire en comparaison à celles des femmes. Pour l’homme, ce type de douleurs peut aller jusqu’à causer un certain dysfonctionnement sexuel.  Cependant pendant un certain laps de temps chez l’homme ces douleurs étaient automatiquement définies comme étant une prostatites chroniques (inflammation de la prostate). Or on se rend compte aujourd’hui que son origine est très moindre. Comparé aux femmes pour lesquelles ces douleurs sont chroniques chez l’homme, on les qualifie de douleurs aigües.

Ces douleurs peuvent provenir des raisons suivantes:

  • D’une cystite (infection urinaire)
  • L’appendicite (plus généralement localisée sur le côté droit)
  • D’une occlusion intestinale(blocage complet du côlon ou de l’intestin grêle)
  • Des hémorroïdes (veine dilaté au niveau de l’anus ou du rectum)
  • D’une péritonite (inflammation du péritoine)
  • D’une torsion des testicules (rotation du testicule jusqu’à l’arrêt de son apport suffisant en sang).

Les raisons sont moindre mais bien définies. Contrairement à ce que beaucoup pensent, de multiples examens sont mis en place pour pouvoir diagnostiquer la provenance exacte de la douleur chez l’homme. Pour ce faire nous vous conseillons la consultation d’un médecin qui pourrait vous rediriger vers des spécialistes.

Y’a t’il d’autres symptômes qui accompagnent ces douleurs ?

En effet, ces douleurs au bas ventre peuvent être accompagnées d’autres symptômes qui causent eux-mêmes des douleurs. Ces symptômes peuvent avoir lieu sur des zones variées en fonction de la cause des douleurs. Par exemple, si vous avez de la fièvre, il s’agit probablement d’une infection. Si il y a perforation intestinale elle se traduira par des difficultés respiratoires.
Des brûlures lorsque vous urinez reflètent la présence d’infection urinaire.
L’arrêt d’émission de selles ou de gaz est souvent synonyme de blocage de l’intestin grêle ou du colon c’est à dire d’une occlusion intestinale.
Plusieurs d’autres symptômes peuvent avoir lieu selon les causes mais tout citer vous fera beaucoup de lecture et l’essentiel a été dit.

Quand est-il nécessaire de consulter ?

Il faudra consulter si vous voyez et que vous ressentez que la douleur est persistante et de plus en plus forte. Ça doit vous alerter, quand même avec antalgique les douleurs ne cessent pas. Si il y a une poussée de fièvre ou l’apparition de certains symptômes qui sont cités ci-dessus alors la consultation vous sera beaucoup plus que nécessaire. Enfin pour l’homme si il y a des douleurs au moment de l’éjaculation et que pour la femme il y a des pertes, des brûlures ou des saignements lors des urines elle devra aussi avoir lieu.

Quels diagnostics ?

Analyse d’urine, de selles, de sang, toucher rectal, scanner, radiographie, examens gynécologiques… Le diagnostic sera établi avec le médecin en fonction des réponses que vous allez apporter aux questions qui vous seront posées. Les questions seront ciblées sur l’intensité/ la localisation  de vos douleurs etc…C’est donc le médecin qui définit les analyses et/ou le ou les diagnostics à réaliser sous ordonnance.

Quels traitements ?

Les traitements pour ces douleurs peuvent être médicamenteuses ou chirurgicales selon la gravité retrouvée lors du diagnostic.

  • Pour les solutions médicamenteuses il pourra y avoir une prescription d’anti spasmodiques s’il s’agit de simple contraction. D’antibiotiques s’il y a une infection bactérienne et d’anti-inflammatoires s’il y a une inflammation.
  • Les solutions chirurgicales quant à elles pourront avoir lieu lorsque ces douleurs sont causées par une appendicite, un kyste aux ovaires ou une torsion d’ovaire.
  • La phytothérapie peut s’avérer très efficace contre les douleurs au bas ventre. En effet, il y a l’existence de la rose de jericho qui soulage principalement les douleurs des menstruations pour les femmes. Ces douleurs sont principalement situées en bas du ventre.
    Elle est réputée pour avoir soulager les douleurs de nombreuses femmes et pour avoir agit favorablement pour lutter contre l’endométriose.
    Les remèdes naturels sont les meilleurs.

Bon à savoir:

Les douleurs au bas ventre sont beaucoup plus présentes chez les femmes en âge de procréer que chez les hommes. Les douleurs chroniques sont dans la plupart des cas moins signifiantes que les douleurs aigües. Et oui selon leur classification la consultation sera inévitable et très importante. Aucune douleur n’est à négliger et aucun symptôme ne doit rester secret pour votre médecin. Ces douleurs peuvent d’apparence être  futiles mais elles font sujet de beaucoup de consultations en urgence notamment les douleurs dites aiguës. Pour savoir si ces douleurs sont bénignes ou si elles sont graves nous vous recommandons et insistons sur la consultation d’un spécialiste.
Et enfin pour en savoir plus sur la rose de jéricho et ses bienfaits, je vous invite à consulter le site anosoin.com ou a lire l’article « les plantes médicinales et les règles douloureuses » dont elle est principalement la vedette.

About Pauline

Ouvrir le chat
1
Besoin d'aide ?
Salut 💚,

Tu peux tout me dire sur WhatsApp
Nous allons te répondre au plus vite!

Cordialement sur la bouche 💚🍃