Maladie

Crampe intestin

Crampe intestin

Avant de parler de crampe nous allons voir ce qu’est vraiment un intestin, c’est un terme souvent utilisé pour désigner les intestins. Les intestins sont un long tube enroulé qui va de l’estomac à l’anus. L’intestin est responsable de la décomposition des aliments et de l’absorption des nutriments.

Tout d’abord, une crampe est une douleur soudaine et vive qui se produit lorsqu’un muscle se contracte et ne se relâche pas. Les crampes peuvent se produire n’importe où dans le corps, mais elles sont plus fréquentes dans les jambes et l’abdomen.

Il existe de nombreuses causes différentes de crampes intestinales, mais la cause la plus courante est la constipation. Lorsque vous êtes constipé, vos selles peuvent devenir dures et sèches, ce qui les rend difficiles à évacuer. Cela peut provoquer des crampes dans votre abdomen, car votre corps essaie de faire passer les selles dans vos intestins.

Parmi les autres causes de crampes intestinales figurent le syndrome du côlon irritable (SCI), les maladies inflammatoires de l’intestin (MII) et les occlusions intestinales. Si vous souffrez de crampes intestinales sévères ou persistantes, vous devriez consulter un médecin afin d’exclure toute condition médicale sous-jacente.

Comment soigner les crampes intestinales ?

Comment soigner les crampes intestinales ?

Les crampes intestinales peuvent être traitées avec des médicaments antispasmodiques, comme la dicyclomine ou l’hyoscyamine. Ces médicaments agissent en relaxant les muscles lisses des intestins. Les antispasmodiques sont disponibles sous forme de pilules, de capsules ou de liquide. Ils peuvent être pris par voie orale ou rectale.

Si les antispasmodiques ne procurent aucun soulagement, votre médecin peut recommander un antidépresseur tricyclique à faible dose, comme l’amitriptyline. Les antidépresseurs tricycliques agissent en inhibant les impulsions nerveuses qui provoquent les contractions des muscles intestinaux.

Dans certains cas, votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale pour retirer une partie de l’intestin à l’origine des crampes. Ceci n’est généralement recommandé. Par ailleurs pour prévenir les crampes intestinales vous pouvez par exemple :

  • Adopter une alimentation saine avec beaucoup de fibres pour éviter la constipation
  • Boire beaucoup de liquides
  • Faire de l’exercice régulièrement
  • Prendre des médicaments en vente libre tels que des antispasmodiques ou des laxatifs si nécessaire
  • Consulter un médecin si vous souffrez de crampes sévères ou persistantes

Il existe aussi quelques remèdes naturels tels que le kéfir de fruit. C’est un probiotique naturel qui a pour but d’éliminer toutes les douleurs intestinales et favoriser la digestion ainsi que réguler le transit intestinale. Enfin bref, le synonyme de remède contre les crampes intestinales c’est Kéfir de fruit. 

 Bien évidemment vous pouvez aussi utiliser de nombreux remèdes à base de plantes qui peuvent guérir ou prévenir les crampes. Parmi les herbes les plus populaires, citons le gingembre, le curcuma, le poivre de Cayenne et la camomille.

A noter que les crampes peuvent durer de quelques secondes à quelques minutes. Si vous avez une crampe sévère, elle peut durer plusieurs heures.

Si jamais votre intestin vous fait régulièrement souffrir nous vous conseillons la lecture de cet article qui parlent en détail de douleur intestinale.

Causes des crampes

Quelles sont les causes des crampes  ?

Il existe de nombreuses causes différentes de crampes, mais la cause la plus courante est la fatigue musculaire. Lorsqu’un muscle est utilisé de manière répétée ou pendant une période prolongée, il peut se fatiguer et être incapable de se détendre correctement. Cela peut entraîner des crampes.

Les autres causes de crampes sont la déshydratation, les déséquilibres électrolytiques, certains médicaments et certaines conditions médicales.

Même si dans la plupart des cas les crampes ne sont pas dangereuses, même si vous êtes en bonne santé et que vous souffrez d’une crampe musculaire, il n’est pas nécessaire de consulter un médecin. Cependant, si vous avez une crampe qui s’accompagne d’autres symptômes tels que des nausées, des vomissements, de la diarrhée ou de la fièvre, vous devez consulter un médecin dès que possible.

Les crampes peuvent également être le symptôme d’une affection plus grave comme l’appendicite ou un caillot de sang.

Comment eviter et prévenir les crampes

Comment éviter et prévenir les crampes ?

La meilleure façon de prévenir les crampes est de les éviter en premier lieu. Cela peut se faire en adoptant un régime alimentaire sain, en buvant beaucoup de liquides et en faisant de l’exercice régulièrement.

Si vous souffrez déjà de crampes, des médicaments en vente libre  peuvent vous aider. Pour les cas plus graves, un médecin peut prescrire des médicaments plus puissants ou recommander une intervention chirurgicale.

Par contre si vous avez une crampe, essayez d’étirer ou de masser doucement le muscle affecté. Si la crampe est sévère ou dure, prenez rendez-vous chez un médecin pour apaiser la crampe .

Crampes intestinales ou charley horse

Quelle est la différence entre une crampe et un Charley horse ?

Les crampes et les Charley horse sont tous deux des types de spasmes musculaires. Une crampe est une douleur soudaine et vive qui peut se produire dans n’importe quel muscle. Un Charley horse est une douleur lente et sourde qui se produit généralement dans le mollet ou la cuisse. Les Charley horse sont souvent causés par une déshydratation ou un déséquilibre minéral.

Pour guérir d’un Charley horse il n’existe pas de solution unique à ce problèmes, car la meilleure façon de se remettre de cette maladie varie en fonction de la cause sous-jacente. Cependant, certains conseils d’autogestion de la santé peuvent vous aider, notamment les étirements, le massage du muscle affecté et la prise d’analgésiques en vente libre.

Si le Charley horse est grave ou ne s’améliore pas avec les soins personnels, prenez rendez-vous avec un médecin. Il sera en mesure de vous recommander des traitements plus efficaces, comme la physiothérapie ou les médicaments.

Pour l’éviter il y a quelques choses que vous pouvez faire pour réduire votre risque de développer un Charley horse, notamment rester hydraté, vous étirer régulièrement et vous échauffer avant une activité physique. Vous devez également éviter de fumer et de boire de l’alcool, car ces deux facteurs peuvent contribuer à la déshydratation.

Pour finir si vous voulez arrêter un spasme vous avez plusieurs solutions certaines méthodes de grand-mère peuvent bien évidemment vous aider à soigner vos douleurs. Les cas plus graves peuvent nécessiter des médicaments sur ordonnance ou une thérapie physique.

About Khalil

Ouvrir le chat
1
Besoin d'aide ?
Salut 💚,

Tu peux tout me dire sur WhatsApp
Nous allons te répondre au plus vite!

Cordialement sur la bouche 💚🍃