Non classé

Huile de fourmis poils

Huile de fourmis & poils ? Les femmes ont toujours cherché des moyens efficaces pour se débarrasser de l’excès de poils corporels. Dans l’Égypte ancienne par exemple, on utilisait de la pierre ponce naturelle et de la pâte de résine de bois pour s’épiler. Dans la Grèce antique, ils utilisaient de la cendre chaude. Et pour le cas des Romains, la végétation était enlevée avec du fil ciré.

Aujourd’hui, on utilise différents moyens et appareils pour enlever les poils. Notamment les rasoirs ou encore les autres procédures d’épilation. Sauf que les résultats sont souvent contestables et les poils poussent quelques jours après rasage.

Pour résoudre ce problème, donc l’excès de poils, il existe désormais une multitude de recettes maison, de nombreux masques et une large gamme de crèmes épilatoires. Le plus efficace d’entre eux est sans doute l’huile de fourmis. Ou du moins les produits qui en contiennent.

huile de fourmis poils

L’Huile de fourmi, c’est quoi exactement ?

Quand on parle d’huile, ce qui nous vient à l’esprit c’est les graisses végétales naturelles, issues du processus de pressage des graines, des fruits ou des feuilles des plantes. Mais pas forcément ! Pour le cas de l’huile de fourmi, elle est produite à partir de produits animaux. Sauf qu’elle n’est pas issue des insectes eux-mêmes, mais du processus de transformation de leurs œufs de fourmis. Ces derniers contiennent en effet une très grande quantité d’acide formique. À cet effet, les larves de fourmis sont récoltées manuellement et sont obtenues à partir de l’acide qu’elles contiennent. Tout cela relève d’un processus de pressage et de traitement thermique, avec lequel on obtient un remède efficace contre la pousse des poils.

Il faut toutefois reconnaitre que toutes les espèces de fourmis ne sont pas adaptées ni à l’élevage ni à la collecte de matière première nécessaire pour la production d’huile de fourmis. Mais les avancées technologiques permettent de synthétiser l’acide formique grâce à des moyens artificiels. Mais aussi à partir de matières premières qui coûtent moins cher. Oui, c’est possible ! Sauf qu’une composition artificielle est moins efficace, contrairement à une huile de fourmis issues d’un processus naturel.

Donc, comment reconnaitre une huile de fourmi de qualité ?

Si vous êtes à la recherche d’une huile de fourmi efficace, au moment de l’achat, il va falloir être très attentif(ve) sur la composition de l’emballage. Comme il a été dit précédemment, il existe des huiles de fourmis issues de la technologie et qui contiennent des produits non naturels. C’est la raison pour laquelle il faut étudier le contenu de l’emballage avant l’acquisition. Mais comment reconnaitre une huile de fourmi de bonne qualité ?

Pour ce faire, vous devez savoir qu’une huile de fourmis de qualité supérieure est légèrement trouble et doit contenir une ombre acide dans son arôme. Donc, il faut éviter les produits gélatineux. Les produits qui ressemblent à de la gélatine pénètrent moins bien dans les pores de la peau et par conséquent, ils sont moins efficaces contre la pousse des poils.

Par ailleurs, il ne faut pas non plus confondre l’huile de fourmis et l’alcool même s’ils contiennent le même acide. L’alcool n’a pas la capacité d’éliminer ou de retarder la croissance de la végétation. Il ne fera que décolorer les cheveux fins et clairsemés.

Quelles sont alors les propriétés de l’huile de fourmis ?

Tout d’abord, il faut noter que chaque fabricant pourrait ajouter des composants supplémentaires pour améliorer l’efficacité de leur huile de fourmis. Mais ce qui est sûr c’est qu’il existe des composants spécifiques qui donnent à l’huile de fourmis sa capacité de retarder ou stopper la pousse des poils.

Il s’agit donc d’un ingrédient puissant ayant la propriété de corroder la matière organique. Donc si la concentration de l’acide formique est suffisamment élevée, il se pourrait qu’une brûlure chimique reste sur la peau. Mais l’huile de fourmis contient trop peu d’acide pour qu’elle puisse irriter la peau. Son contenu n’aura de conséquences que sur les follicules pileux.

L’huile de fourmi contient également d’autres ingrédients naturels, autrement dit des extraits de plantes, qui ont comme propriétés d’adoucir la peau après l’épilation et de protéger le derme au moment de l’intervention. Parmi ces composants naturels, on peut trouver des extraits de sauge, d’aloès, de camomille ou encore de roses et d’autres plantes utiles comme l’huile de souchet, l’huile de pépin de courge, entre autres.

Quant à l’alcool contenu dans chaque huile de fourmis, il agit en tant que désinfectant et en tant qu’agent liant pour les autres éléments de la substance.

Pour ce qui en est de la glycérine (on en trouve également dans les huiles de fourmis de qualité) dont la teneur de devrait pas dépasser les 2 à 3%, elle permet à l’huile de fourmi d’être plus dense pour pouvoir rester sur la peau humaine. Par ailleurs, la glycérine permet également d’éviter la sècheresse excessive et l’écaillement cutané après l’intervention.

Maintenant, abordons le sujet que vous attendez tous : les bienfaits de l’huile de fourmi

L’huile de fourmis est connue pour son efficacité contre la pousse des poils, mais pas seulement. Elle procure également des bienfaits sur la peau.

Huile de fourmis : ses bienfaits sur les poils

S’il y a une chose qui caractérise l’huile de fourmis, c’est bien son effet sur les poils. Donc si vous utilisez ce produit naturel, il va certainement faire disparaître la pousse du poil. Tout comme l’huile de souchet d’ailleurs. D’abord, l’huile de fourmis va rendre les poils moins épais et au fur et à mesure où vous avancez dans le traitement ou les séances d’huilage, les poils finiront par disparaître. La disparition des poils est en partie due à l’acide formique présent dans les œufs de fourmi.

Toutefois, il faut veiller à bien utiliser l’huile de fourmi. En d’autres termes, il faut que l’épilation soit faite à la racine des poils par exemple avec de la cire, mais non pas avec un rasoir. Ce dernier ne pourra pas en effet couper les poils jusqu’à la racine. Pour une meilleure épilation, il faut appliquer l’huile de fourmis sur la zone épilée pendant cinq jours. Là encore, il ne faut pas s’attendre à un résultat dès la première intervention. Il faut patienter environ deux à deux mois et demi pour un résultat optimal. Soit après cinq séances d’épilations avec l’huile de fourmis.

Huile de fourmis : ses bienfaits sur la peau

Si l’huile de fourmis est connue pour ses effets sur les poils, il faut savoir qu’elle possède également d’autres vertus. Des bienfaits sur la peau en occurrence.

Le fait d’appliquer de l’huile de fourmis sur la peau la rend en effet plus douce et plus hydratée. Il s’agit également d’un exfoliant naturel pour la peau. Donc avec un petit massage délicat sur la peau avec de l’huile de fourmis, elle va éliminer les peaux mortes à la manière d’un gommage.

Puis enfin, grâce à sa richesse en vitamines E, l’huile de fourmis fait partie des meilleurs antioxydants qui soient. Et elle a également des effets positifs sur le vieillissement cutané.

Comment s’utilise l’huile de fourmis ?

L’utilisation de l’huile de fourmis est aussi simple que ça en a l’air. Pour un blanchiment ou une épilation à domicile, il suffit de suivre quelques étapes et observer les réactions de la peau pour vérifier les éventuels risques d’allergie. Il y a en effet 4 phases à suivre pour réussir une épilation avec de l’huile de fourmis.

Les tests d’allergie

Bien qu’il s’agisse d’un produit naturel à appliquer sur la peau, il se pourrait que certaines personnes soient intolérantes à la substance. Donc en cas de doute, un petit test d’allergie ne serait pas de refus. Cela va vous permettre de vous décider sur la faisabilité ou l’utilisation de l’huile de fourmis. Pour ce faire, n’hésitez pas à appliquer une petite quantité d’huile sur une zone sensible de votre peau, particulièrement les aisselles, le maillot ou encore l’intérieur des cuisses. S’il n’y a pas de rougeur, de brûlure ou d’écaillement durant les 2 à 3 jours qui suivent, vous n’êtes pas allergique à l’huile de fourmis. Dans le cas contraire, vous ne pourriez en aucun cas vous en servir.

La préparation de la zone à épiler

Bien avant l’application de l’huile de fourmis, il est nécessaire d’éliminer la végétation de la zone d’intervention. Vous pouvez utiliser un rasoir normal ou une procédure d’épilation au laser pour bien nettoyer la peau avant l’application de l’huile de fourmis sur la zone en question.

Application du produit

Une fois la zone préparée, on applique une petite quantité d’huile de fourmis sur la peau, suivi d’un petit massage pendant une dizaine de minutes. Si la peau se met à sécher, réappliquez le produit. Dans le cas contraire, si l’on prélève beaucoup trop d’huile, vous pouvez retirer l’excès avec un essuie-tout. Ce n’est qu’après quelques procédures que vous saurez la quantité exacte nécessaire pour une épilation parfaite.

La phase d’après-rasage

Pour une épilation parfaite, il faut s’assurer que les poils ne pousseront pas, du moins pour un certain temps. Autrement dit, pour que les follicules pileux soient détruits de manière irréversible. Pour ce faire, il faut appliquer l’huile de fourmis pour un cycle de 5 à 10 procédures par saison, toujours selon l’épaisseur et la couleur des poils à éliminer.

About Khalil

Ouvrir le chat
1
Besoin d'aide ?
Salut 💚,

Tu peux tout me dire sur WhatsApp
Nous allons te répondre au plus vite!

Cordialement sur la bouche 💚🍃