Non classé

Savon pour le psoriasis

Vous nous l’avez beaucoup demandé, donc dans cet article nous allons parler du psoriasis en décrivant ce que c’est, comment le traiter avec un savon pour le psoriasis et ce qu’il faut éviter de faire.

Tout d’abord, qu’est-ce que le Psoriasis ? et comment le traiter avec un savon pour le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Quand on là, on la remarque par la présence de plaques rouges, épaisses et qui grattent. Elle est Chronique, car les périodes de crise et les périodes de rémission sont distancées. Le psoriasis n’épargne personne, il peut toucher les deux sexes, tous les âges, toutes les catégories socioprofessionnelles. Ce n’est pas une maladie contagieuse ou due à un manque d’hygiène. Il ne s’agit pas d’une maladie contagieuse. Par contre, c’est une maladie qui se voit donc la personne qui l’a ce sent généralement mal à l’aise.

D’où vient-il ?

En effet, c’est Galien qui était la première personne pour recenser le psoriasis comme état de santé de la peau et a parqué la terminologie utilisant le psora grec de mot, qui signifie  » pour démanger « . La première fois qu’il a été approximativement évoqué était en -1500. On traitait alors ce type de pathologie à l’aide de décoctions de plantes type Ammi majus (une plante renfermant des molécules photosensibilisantes appelées psoralènes) et d’expositions solaires.

Plusieurs types de psoriasis 

En effet, il existe plusieurs types de psoriasis qui peuvent être traiter avec un Savon pour le psoriasis. Nous allons les lister ensemble.

Le premier étant le plus connu et le plus rependu «  le psoriasis en plaque  » ( plus de 80% des cas ).

Il se caractérise par des plaques rouges, bien limitées, épaisses, recouvertes de squames blanchâtres, qui se situent souvent sur le cuir chevelu, les coudes, les genoux et la région lombaire, mais les plaques peuvent aussi se localiser sur d’autres parties du corps.

Il y a ensuite le psoriasis en gouttes (10 % des cas). Cette forme apparaît souvent chez les enfants et les adolescents, à la suite d’une angine. Elle survient soudainement, sous la forme d’une multitude de petites plaques de quelques millimètres, principalement sur le tronc. Cette forme de psoriasis peut parfois évoluer vers un psoriasis en plaques.

Le psoriasis pustuleux : il est caractérisé par l’apparition de minuscules pustules sur des plaques rouges. Ces pustules ne contiennent pas de microbes : elles sont liées à l’intensité de l’inflammation. Il y a la forme localisée, qui atteint uniquement les paumes des mains et/ou les plantes des pieds. Mais aussi la forme qui touche le bout des doigts, avec des pustules qui se renouvellent constamment.

Pour finir, il y a le psoriasis érythrodermique (forme généralisée)

Elle peut toucher l’intégralité de la surface de la peau sous forme de pustules disséminées sur des zones rouges et irritées. Elle s’accompagne toujours de fièvre et de frissons. Cette forme, généralisée de psoriasis, très rare, est grave et doit être traitée rapidement. Elle a plusieurs localisations sur le corps qui nécessite chacun un traitement différent.

Le psoriasis inversé (ou psoriasis des plis) :

lorsqu’il est isolé, il est souvent pris à tort pour une mycose (infection par des champignons). Il se présente sous forme de plaques rouges bien délimitées touchant les zones de flexion et les plis (aines, aisselles, nombril, conduits auditifs externes, dessous de la poitrine, plis du ventre ou entre les fesses). Il n’y a pas de squames dans cette forme, celles-ci étant éliminées par la transpiration.

Le psoriasis palmoplantaire (paumes des mains et plantes des pieds) :

ce psoriasis est particulièrement douloureux et difficile à traiter.

Le psoriasis du visage (ou sébo-psoriasis) :

ce psoriasis atteint la lisière du cuir chevelu, les ailes du nez et les « plis d’amertume ». Cette localisation visible du psoriasis est souvent très difficile à vivre. La peau du visage est souvent particulièrement fragile.

Le psoriasis unguéal (ou psoriasis des ongles) :

ce psoriasis concerne environ 50 % des patients. Il est plus souvent associé au rhumatisme psoriasique. Cette localisation peut prendre diverses formes : petites dépressions sur la surface de l’ongle. Cette dernière forme est souvent diagnostiquée, à tort, comme une mycose de l’ongle. Le psoriasis unguéal est particulièrement gênant tant sur le plan esthétique que fonctionnel. Ainsi, lorsque l’ongle devient friable, attacher un simple bouton de chemise devient parfois impossible…

Le psoriasis du cuir chevelu :

50 à 80 % des personnes atteintes de psoriasis ont aussi un psoriasis du cuir chevelu alors que d’autres n’ont qu’un psoriasis du cuir chevelu isolé toute leur vie. Ce psoriasis fait partie des « zones bastions » : cette localisation est particulièrement difficile à traiter. Le psoriasis du cuir chevelu est souvent très gênant quand il s’étend sur la lisière du front. Visible par les squames qui se détachent et très irritant, ce psoriasis est socialement très gênant pour la personne atteinte.

Maintenant, qu’on sait tout ça,

Comment traiter le psoriasis ?

Pour commencer, la guérison définitive n’est toujours pas possible : les plaques éclosent, disparaissent et souvent revienne. Car des facteurs héréditaires, environnementaux, psychologiques (traumatisme ou stress) ou infectieux peuvent déclencher une crise. Et certains médicaments sont à même de l’aggraver, tout comme l’excès d’alcool. Par contre, il existe des traitements pour calmer le psoriasis et faire en sorte qu’ils disparaissent tant qu’on fait le traitement régulièrement.

Le savon au soufre contre le psoriasis

Le savon au soufre efficace pour lutter contre toutes les maladies de peau abîmée et grasses, spécifiquement contre le psoriasis. Ce savon est un antiseptique et antifongique qui élimine les bactéries. Idéal contre les problèmes de transpiration, joue un rôle dans la synthèse du collagène. Il n’agresse pas la peau et donne de l’éclat. Le soufre a une action très assainissante (donc très bien pour la peau abîmée qui doit se protéger d’éventuelles infections à cause des petites plaies qui saignent), mais également apaisante. On peut également noter que le savon au lait d’ânesse de bonne qualité apporte un effet humectant et hydratant. Du coup, c’est tout bon pour la toilette de la peau en cas de psoriasis.

Savon pour le psoriasis

Comment utiliser le savon au soufre ?

Utiliser du savon au soufre est une approche que nous ne pouvons que vous conseiller. Attention toutefois : un emploi excessif de ce produit risquerait d’assécher votre peau. Appliquez-en directement sur le corps, après la douche plusieurs fois par semaine durant les périodes aigües, et seulement une fois par semaine dans les phases plus calmes.

Régime et alimentation à éviter en cas de psoriasis

Bien que surprenant, avoir une alimentation spécifique diminue le psoriasis. En effet, avec un régime anti-inflammatoire et antioxydant diminue les symptômes liés au psoriasis.

Voici ce qu’il faut faire :

  • Adopter un régime sans gluten
  • Consommer des aliments antioxydants
  • Augmenter la consommation d‘Oméga-3
  • Veiller à avoir un bon apport en sélénium
  • Éviter les mauvaises graisses

Avec cela combiné au savon au soufre, vous pourrez fortement diminuer les symptômes du psoriasis.

Conclusion

Avec tout ce qu’on a dit vous avez les possibilités de rendre votre vie plus agréable en ayant malgré tout le psoriasis. Nous sommes de tout cœur avec vous. À noter qu’une hydratation régulière permet d’éviter une irritation et donc de vous gratter. Pour ceux qui ont la peau sèche des crèmes ou de la pommade éviterons les démangeaisons. Pour les lésions cutanées ou l’allergie, une lotion peut vous soulager et vous apaiser.

About Khalil

Ouvrir le chat
1
Besoin d'aide ?
Salut 💚,

Tu peux tout me dire sur WhatsApp
Nous allons te répondre au plus vite!

Cordialement sur la bouche 💚🍃